Si votre démarche concerne un trouble alimentaire, je vous accompagnerais dans votre combat en partageant tout ce que j’ai appris de mon expérience de cette maladie et du processus de guérison. Ne comptez pas sur le temps ou l’espoir d’une rencontre amoureuse pour vous sortir de là. Les clés sont en vous.

Nous ne pouvons cesser de penser ou de ressentir, de la même manière que nous ne pouvons empêcher notre cœur de battre. Or, c’est bien ce combat perdu d’avance que l’on mène lorsque l’on se sert de la nourriture pour tenter de soulager un inconfort émotionnel.

Vos émotions n’ont de prise sur vous que parce que vous les réprimer, je vous donnerai des techniques concrètes pour en devenir le simple témoin bienveillant. Quand bien même il n’est pas deux personnes semblables, je peux dire sans réserve qu’il existe selon moi des similitudes de fonctionnement et des clés qui peuvent aider le plus grand nombre à se délivrer de cette maladie. À mesure que les symptômes du trouble s’espaceront, vous reprendrez confiance en vous et les pensées obsessionnelles se feront anecdotiques. Bientôt vous saurez écouter votre corps, reconnaître les signaux de la faim et manger selon vos besoins avec plaisir, sérénité et sans culpabilité.

Enfin libre !

Mon expertise ne vient pas remplacer celle d’un médecin ou d’un psychologue, bien au contraire, je crois que c’est le cumul de compétences pluridisciplinaires qui est salvateur.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous encourage donc à en parler à un professionnel de santé. Une médication appropriée facilite souvent le traitement des TCA.

J’aimerais trouver les mots parfaits qui vous feraient saisir votre chance et traduiraient la profonde compréhension, bienveillance et compassion que je ressens pour vous. Vous pouvez à cet instant faire le premier pas dans la bonne direction et choisir de vivre plutôt que de survivre et d’incarner enfin la personne que vous êtes censée être : joyeuse, apaisée et confiante. 

Voici un schéma des émotions sur lequel nous travaillerons ensemble.